Les artistes

Ouverte à toutes les expressions artistiques, l'association travaille avec des artistes pour aller au contact des noctambules, les interpeller, les surprendre… Les Pierrots de la Nuit privilégient les formes participatives, évolutives et interactives qui bousculent les habitudes, créent du lien et sont propices à la rencontre, à l'échange et au partage.

Les représentations artistiques lors des interventions dans l’espace public ne résultent pas de la programmation d’artistes extérieurs, l’association dispose d’une véritable troupe de théâtre en son sein : 11 comédiens et danseuses, guidés par une coordinatrice artistique, Virginie Maillard. Les créations évoluent chaque année, au gré des lieux d’intervention et des publics.

La programmation

Au programme en 2018 : deux formats artistiques, dénommés "Chœurs", qui mêlent part d’écriture collective et part d’improvisation, créés à partir de chansons, poèmes, anecdotes, contes et textes que Paris et son histoire ont inspirés. Les artistes investissent les quartiers les plus animés de la capitale, et font (re)découvrir aux noctambules les textes de Prévert, Piaf, Nougaro, Gainsbourg, Verlaine, Maupassant, Brel, Barbara, Eluard, Vian...

Les formats

  • Féérie, délicatesse, onirisme... Au cœur de la nuit, le Choeur des Souffleuses murmure à votre oreille des chansons évoquant Paris et des vers de Baudelaire, Prévert ou Gainsbourg. Avec Eugénie Gaudel, Maud Landau, Barbara Mangano et Eléonore Baron.
  • Bourré d’énergie et d’inventivité, le Grand Chœur, composé de 6 comédiens d’arts de la rue, vous embarque pour un parcours inédit dans Paris où les places publiques sont investies par l’art. Il provoque la ville en racontant son histoire, ses légendes, sa vie artistique, ses habitants. Au gré de situations inattendues nées du jeu avec le public, leur performance laisse une large place à l’improvisation. Avec Charly Labourier, Elsa Foucaud, Tolgay Pekin, Déborah Weber, Thilina Femino Pietro, Clémence Brodin, Morgane Mellet, Charlotte Costes-Debure et Barbara Mangano

Virginie Maillard :

Coordonne la saison artistique et met en scène les créations des Pierrots de la Nuit. Son travail avec la troupe des Pierrots est constitué d’écriture collective, de recherches littéraires et dramaturgiques, de création en répétition.

Elle est diplômée et médaillée du Conservatoire National de Région de Metz en art dramatique ainsi que de l'école Internationale de Théâtre Jacques Lecoq (2010).

Elle travaille en tant que coordinatrice pour des festivals de cinéma, organisant les premières projections de cinéma plein air en Lorraine, à l'initiative de la Fédération des Œuvres Laïques de la Moselle. Elle assistera également pendant plusieurs années, la coordination du festival du film arabe de Fameck en Lorraine. Elle se forme, entre autres, auprès de metteurs en scène professionnels et de compagnies de renom tels que L.Guttman, R.Renucci, C.Dasté, A. Batis, le collectif transquinquennal, le Théâtre de l’Opprimé, et se spécialise en danse et en techniques corporelles (G.Jobin, A.Preljocag, Feldenkrais) pendant plusieurs années.

Elle est co-fondatrice et fait partie de plusieurs Compagnies de théâtre à Paris et en Lorraine et est formatrice de théâtre pour les enfants et les adultes. En 2012, après avoir joué avec le collectif 38CIT au Théâtre du soleil un spectacle librement inspiré du Maître et Marguerite de M. Boulgakov, elle fonde en Lorraine la compagnie de théâtre L’Alambic Miraculeux actuellement nommée Alambic Fabrique de Théâtre.

Elle écrit, interprète et met en scène. Elle explore, depuis des années, la création collective. Son travail, avant la conception sur plateau sur la base d'improvisations, se définit par la réalisation "d'enquêtes" liées aux thèmes qui seront abordés dans ses mises en scène.

En outre, Virginie est membre de Conseil d’Administration du Réseau des Arts vivants en Ile-de-France.

Tolgay Pekin a travaillé sur de nombreux spectacles musicaux de la compagnie The Company et Lemur Sanat, à Ankara, et dans d’autres productions à Istanbul, en Turquie. Diplômé de l’École Internationale de Théâtre Jacques Lecoq en 2012, il a joué dans La Mauvaise Voie (Mamalette Cie., Avignon OFF), Songs for A New World (AMT Live! Paris), Il était une voile (Collectif Homeart), L’histoire de “Perd” Noël (Cie.OposOpos), Jackie and the Giant (Cie.Koalako) et GeometriKa(Oposopos).

Il est formé en chant par Yildiz Ibrahimova, Tuncay Dogu, Eric Szerman et Jasmine Roy, Danièle Dinant.
Il a fait l’assistanat à la mise en scène pour L’Arrache Coeur (Théâtre de l’Étoile Bleue) et il a signé les mises en scènes des spectacles Next Thing You Know/Un Jour ou l'autre et Histoires à L'Ouest.

Il est co-directeur artistique de la Cie. Melondrum! Theatre. Avec cette compagnie internationale ils sont en cours de création de leur nouveau spectacle.

Après avoir fréquenté le Cours Simon, Morgane Mellet développe ses activités dans divers champs artistiques, en France comme à l’étranger. Elle est Déjanire dansLa locandiera, mis en scène par Pauline Rémy, ainsi que le miroir magique dans Les contes de la rue Broca, mis en scène par Guy Grimberg.

Le clown occupe désormais une part importante dans sa vie artistique. Elle se forme au Samovar, ce qui lui permet de participer à divers stages et de rencontrer des grands noms du milieu. En tant que clown, elle prend part à diverses performances, avec Evenemenciel à Orléans, au festival des Rencontres de la Haute-Romanche, et finalement avec le collectif Printemps du Machiniste sur le spectacle Ils vécurent enfants et firent beaucoup d’heureux. Sa collaboration avec le collectif se poursuit et s’intensifie sur Les Présomptions mêlant jeu masqué, marionnettes et texte. Elle co- dirige la compagnie Alsand dont le travail est tourné vers le gestuel et le burlesque et dont la prochaine création verra le jour à l’été 2017, en Suisse.

Charly Labourier fait du théâtre depuis l'âge dix ans. En 2006, il décide de se former professionnellement et intègre l’Académie Internationale Des Arts du Spectacle (AIDAS) dirigée par Carlo Boso et Danuta Zarazik. Fort de cette expérience, il co-fonde, en 2008, la compagnie Des Passeurs, avec laquelle il jouera notamment La nuit des rois et Les deux gentilshommes de Vérone de William Shakespeare et mettra en scène Georges Dandin de Molière.

En parallèle, il travaille avec les compagnies Tutti Quanti, Alain Bertrand, Mangano-Massip, Collectif Système Paprika, Les Croqueurs...
Artiste aux multiples facettes, Charly a aussi étudié la musique à la Lilian Bishop school of music de Londres et à l'Edim (Jazz et musiques actuelles) et a obtenu, en 2014, le diplôme d'artiste mime (niveau III) du studio Magénia (Ella jaroszewicz) à Paris. En 2015, Carole Tallec le recrute dans le collectif de Clown les Jenoux.

Intéressé par la pédagogie et l’importance de transmettre, Charly donne aussi des cours.

Après 10 ans de cours de théâtre amateur à Rennes, Clémence Brodin entre au Cours Florent en 2008. C'est en 2010, qu'elle intègre la Compagnie Numéro 13 et 3, pour jouer une création de Geoffrey Couët intitulée Dancing. Après plusieurs tournées avec cette pièce et notamment au Festival Off d’Avignon en 2011, la compagnie monte, en 2013, une nouvelle création intitulée Le (presque) syndrome de Stockholm du même auteur et metteur en scène.

Entre temps, elle s'est produite dans la comédie musicale Miss détective, où elle tient le rôle principal, mise en scène par Julien Vital, ainsi que dans Amélie, elle va changer votre vie de Hugo

Bardin. Pièce pour laquelle elle fut nominée dans la catégorie « meilleure actrice dans un rôle court » au Cours Florent.
Elle découvre le doublage dans « Ceux d’en haut », un film d’animation réalisé par Izù Troin en 2011, sélectionné au short film corner à Cannes.

Pour la rentrée 2012, elle interprète deux rôles dans Homme et galant homme d’Eduardo De Filippo, mis en scène par Céline Bévierre et Alexis Bloch.
Fin 2012, elle joue le rôle de Gigi, tatoueuse lesbienne dans le long métrage Neiges d’automne d’Hugo Bardin à l’affiche pendant plusieurs mois au cinéma Le St André des Arts.

Actuellement, nous pouvons le retrouver au théâtre de la Grande Comédie dans la pièce Love me tinder mise en scène par Hamdi Vardar.

Deborah Weber est comédienne et pédagogue du mouvement. Elle se forme à l‘école Jacques Lecoq à Paris entre 2010 et 2012.
En 2013, elle crée le duo clownesque „Betty et Ilda“, les chanteuses pirates. Elle travaille le clown avec Thomas Scheidegger de Madame Bissegger en Suisse. En 2014, elle approfondie le travail du masque avec Guy Freixe et le théâtre du Frêne. C'est ainsi que naît définitivement son clown Karin. Elle joue sur des vernissages, des dîners spectacles, des scènes ouverts etc.

En 2015, elle commence la création de son seul en scène “Aussi neutre que possible HEIMAT“ avec son clown Karin.
En 2016, elle travaille son clown avec Alain Gautré. Elle rejoint la compagnie “opos opos“ pour la pièce Geometrika.

Elle rejoint, en 2017, la compagnie Théâtre du Peuple Lié pour une nouvelle creation. Depuis 2010, elle est intervenante du projet national Fit4Future en Suisse.

Thilina Pietro Femino rencontre Carlo Boso pendant sa formation en philosophie. Il l’amène à s’orienter vers la Commedia dell’Arte. Il rentre dans la compagnie Il Carro dei Comici avec laquelle démarre une tournée en Italie et à l’étranger.
Il continue sa formation en France en tant qu’élève de l’Académie Internationale des Arts du Spectacle. C’est lors de cette expérience, qu’il entame une recherche nouvelle autour de l’univers théâtral avec Pascal Arbeille. A l’issue de l’A.I.D.A.S., il rejoint plusieurs compagnies dont L’Attrape Rêve Théâtre, Fracas d’Art, Les Passeurs.

Charlotte Costes-Debure est metteur en scène, auteure et comédienne. Après des études de lettres et philosophie, elle se forme à l’art dramatique. Tout d’abord aux Ateliers du Sudden, où elle explore notamment les techniques du masque et du clown, puis au Centre des arts de la Scène, où elle suit une formation pluridisciplinaire Théâtre/ Chant/ Danse, de 3 ans, tout en s’essayant à la mise en scène et à l’écriture. En tant qu’interprète, elle a joué dans plus d’une vingtaine de spectacles, (sous la direction de Jacques Mornas, Jean François Châtillon, Jacques Livchine ...), et de nombreuses lectures. Convaincue par le travail de troupe, elle monte en 2014 la compagnie TOUT&VERSA, avec laquelle elle s’emploie à défendre des spectacles à distribution nombreuses, réunissant des formes et des techniques diverses. Elle a notamment écrit et monté la pièce Ville&Versa ou Quand les murs peuvent parler, et créé le spectacle Rire Barbelé, adapté du Verfügbar aux Enfers (l’Opérette écrite au camp de Ravensbrück par Germaine Tillion), un spectacle théâtral et musical, où les personnages, des prisonnières sont incarnés par des clowns.

Barbara Mangano est comédienne-danseuse-mime-médiatrice en théâtre social. Elle dirige, en Italie, la compagnie SideraTeatro, qui s’intéresse à la rencontre entre la parole et le théâtre gestuel et qui amène une recherche autour du masque à partir de la tradition de la Commedia dell'Arte. Dans la danse, elle trouve son inspiration dans les techniques d'improvisation et dans la danse Contact-Improvisation. Elle est active dans le théâtre gestuel-mime avec les spectacles Life in a boxet Mime Improvisation de la compagnie Mangano-Massip. Elle travaille régulièrement à Paris avec la compagnie Acta Fabula, Anqa . Barbara fait également partie du Collectif des Art du Mime et du Geste.

Elle a géré et organisé de nombreux événements : le projet CLEA Seine-Essonne 2016 en collaboration avec le théâtre de Corbeil, le Festival « Da vicino nessuno é normale » à Milan. Elle développe sa pédagogie dans des projets soutenus par l’Éducation Nationale, dispositifs PEAC, CLEA et projet Les porte du temps avec la compagnie Acta Fabula.

Originaire du Nord de la France, Eugénie Gaudel passe toute son enfance et son adolescence sur l’île de la Réunion. C’est là qu’elle découvre le Théâtre au sein de la nouvelle école réunionnaise d’acteurs, puis au conservatoire d’art dramatique de St-Denis.
Après avoir obtenu son baccalauréat, elle vient à Paris pour intégrer les ateliers du Sudden. Toujours curieuse des différentes approches du métier, elle suit plusieurs formations : Actor studio avec Jack Waltzer, commedia dell arte, théâtre du non-jeu avec Alexandre Del Perugia, École du jeu, bûto, danse contact, chant...

Eugénie a également été compagnon-comédien, associé au centre dramatique de l’océan indien sous la direction de Pascal Papini.
Très attachée à son île, elle partage aujourd'hui sa vie entre la Réunion et Paris et continue à expérimenter différents univers tel que la marionnette, le théâtre de rue, le cinéma.

Eugénie s'apprête à réaliser son premier court métrage soutenu par la Région Réunion.

Éléonore Baron est une sportive de haut niveau, elle passe son enfance et son adolescence sur des patins à glace, puis démarre une formation de comédienne à l’École des Enfants Terribles. Elle côtoie le Théâtre de Rue qui lui apporte une solide expérience dans le domaine de l'improvisation théâtrale, et joue des spectacles sur échasses au sein de plusieurs compagnies qui se produisent en France et à l'étranger (Espagne, Écosse, Canada, Argentine, Guyane, Japon, Chine...). Dirigée par divers metteurs en scène, elle travaille, notamment, avec Thomas Le Douarec, et Pauline Bureau. Elle découvre l'Art du Clown, en Argentine, et s'y forme en France auprès d'Alain Gautré, avec qui elle travaille par la suite, en participant, entre autre, à l'écriture du spectacle Le Gai Savoir du Clown. Elle enseigne à son tour, l'Art du Clown et forme des comédiens professionnels et des étudiants en licence à l'Université Paris 8.

Maud Landau prend des cours de théâtre aux Ateliers du Soir de Théâtre National de Chaillot de 2004 à 2006. En 2006, elle participe à un stage dirigé par Pierre Debauche et Daniel Mesguich avant d'intégrer, jusqu'en 2009, l'Académie Internationale des Arts du Spectacle dirigée par Carlo Boso. Elle y apprend diverses disciplines des arts de la scène, dont le chant, l'escrime, la danse, le jeu masqué, la Commedia dell'arte.

En 2009, elle participe au Théâtre du Soleil à un stage dirigé par Ariane Mnouchkine.
Depuis 2009, elle travaille en tant que comédienne, avec plusieurs compagnies théâtrales dont la Compagnie des Passeurs (qu'elle co-dirige), la Maison des Pratiques Artistiques Amateurs, Dorliss et Cie, La Libellule, Les Croqueurs.
En 2014, elle suit, à Bali pendant un mois, l'enseignement de Made Djimat autour de la danse et le jeu masqué balinais.

La costumière des Pierrots de la Nuit, Lou Pfaffmann est née à Paris où elle a grandit jusqu'à sa majorité. Toujours passionnée de théâtre elle décide de poursuivre cet art en Afrique où elle crée au Burkina Faso et au Sénegal deux spectacles et fait la rencontre décisive de la compagnie des Grandes Personnes qui lui confirme sa créativité manuelle et son envie de construire des décors.

De retour en Europe elle s'installe à Naples où elle fait des études aux Beaux Arts en section scénographie. Elle collabore avec les compagnies Asylum anteatro, Théatre du Peuple Lié, compagnie Nie.

De retour à Paris, son travail s'inspire toujours de créations mécaniques, de materiaux détournés et de nombreux voyages qui ont nourri sa vision du monde.

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières infos !

Programmation

«
»
L M M J V S D
    12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031